Blog

Nano Bits. When Nano Meets Print.

Read More

NANO NEWS

By submitting I have agreed to the following
Terms of Use

NOTRE RAISON D’ÊTRE

Mardi, 9 décembre 2014 | Par Benny Landa

Par Benny Landa, président-directeur général

Nous voici de nouveau en décembre. C’est fou comme le temps passe ! Difficile d’imaginer qu’une autre année s’est écoulée… et plus difficile encore de concevoir que nous ne sommes désormais plus qu’à 18 mois de la drupa ! Pour moi, les deux ans et demi depuis la drupa 2012 sont vraiment passés en un éclair !

Et nous voilà, 30 mois après avoir promis que nos presses Nanographic Printing® fonctionneraient à la perfection, et aucune n’a encore été livrée. Nous vous avions certes prévenu que « la perfection prend du temps », mais cela prend plus de temps que prévu. Les raisons ? Il y en a deux

La première, c’est que si les modèles présentés à la drupa 2012 étaient vraiment exceptionnels, ils ne correspondaient pas exactement aux attentes des clients. Les transformateurs de carton pliable réclamaient un revêtement en ligne. Bien qu’universellement plébiscité, le grand écran tactile de l’interface utilisateur devait déménager sur le poste de livraison. Et les opérateurs devaient pouvoir accéder plus commodément aux rouages internes de la machine. En bref, nous avons compris que notre produit devait être entièrement repensé. Et il y a un peu plus d’un an, nous avons pris la décision difficile de faire précisément cela : remanier le produit de A à Z.

La deuxième raison est que nous avons dû améliorer la qualité d’impression. Si la plupart des visiteurs de la drupa ont pu apprécier l’essentiel de Nanography® – la netteté de ses points, la capacité à imprimer sur n’importe quel papier, etc. – des défauts au niveau de la qualité d’impression ont masqué bien d’autres attributs remarquables. L’élimination de ces défaut a également présenté un défi chronophage, en particulier puisque ce travail a dû se faire en parallèle d’énormes modifications au niveau de l’architecture de la machine.

Tout cela a donc demandé beaucoup plus de temps – et d’argent – que nous ne l’avions escompté. Bien sûr, durant ces nombreux derniers mois, notre focalisation a été interne – notre priorité était la production, plutôt que l’exposition.

À la veille de 2015, tout cela est désormais sur le point de changer. Nous disposons aujourd’hui de machines très différentes de ce que nous avions exposé à la drupa. Si notre presse Landa S10 haut de gamme pesait alors 10 tonnes, notre presse Landa S10 Nanographic Printing® aux fonctionnalités complètes avec revêtement en ligne pèse désormais plus de 30 tonnes ! Nous ne parlons pas seulement de 30 tonnes d’acier mais bien de 30 tonnes de technologie, un chef d’œuvre d’ingénierie qui intègre le moteur Nanographic Printing® de Landa avec une plate-forme de transport du papier de Komori ; un système d’inspection de l’image avec traitement d’image d’AVT ; et le frontal numérique le plus performant du secteur, intégrant la technologie EFI Fiery®.

Benny Landa and the Landa S10 Nanographic Printing<sup>®</sup> Press

30 tonnes de technologie!

Pour ce qui est de la qualité d’impression, nos colorants Landa NanoInk® tiennent désormais visiblement leurs promesses : couleurs pures, brillantes et profondes, textes et bords d’une incroyable netteté, des images d’une minceur extrême reproduisant la brillance de n’importe quel papier courant, etc.

Si nous n’avons pas encore atteint la perfection, nous nous en sommes énormément rapprochés. Suffisamment, en fait, pour commencer à montrer à nos clients Landa S10 des échantillons d’impression B1 (100 cm) pleine taille. Suffisamment pour lancer la mise en place des opérations de ventes et d’assistance de classe internationale, à commencer par la nomination à la direction des ventes EMEA de Marc Schillemans, dont la réputation n'est plus à faire. Suffisamment pour doubler la taille de notre stand à la drupa 2012. Et suffisamment pour accueillir nos candidats à la phase bêta dans nos installations en Israël en mars.

Nous ne sommes pas pour autant au bout de nos peines. 2015 présentera son lot de difficultés. Il reste tellement à faire et nous prévoyons de nous trouver en phase de test bêta complète au second semestre. Nous avons l’immense chance de pouvoir compter sur une équipe incroyable de collaborateurs aussi dévoués que talentueux, bien décidés à en faire une réalité… Il ne saurait donc en être autrement.

Outre les plus de 1 000 années-hommes investies dans le sang, la sueur et les larmes par nos collaborateurs, avec nos partenaires ALTANA, nous aurons dépensé plus d’un quart de milliard de dollars dans la commercialisation de Nanography® d’ici la drupa 2016.

Et tout cela, pour quoi ? Pour faire de l’impression numérique le marché dominant. Voilà notre raison d’être.

Landa S10 - Printing Press