Blog

Nano Bits. When Nano Meets Print.

Read More

Stay up to date with nano news

UNE DRUPA QUI RESTERA DANS LES ANNALES

Thursday, 08 September 2016 | By Yishai Amir

 

Par Yishai Amir, PDG de Landa Digital Printing

La drupa 2016 à Düsseldorf a constitué le point d’orgue d’années de travail acharné. Quelle édition d’anthologie !

Je pense pouvoir m’exprimer au nom de tous les collaborateurs présents sur le stand Landa et certainement de tous les exposants, de la presse et de nombreux visiteurs, lorsque je dis que la drupa peut parfois s’apparenter à un marathon. C’est un long salon qui représente ÉNORMÉMENT de travail, avec de nombreuses nuits loin de chez nous, mais qui en vaut vraiment la peine.

Indépendamment des nombreuses ampoules, journées interminables et autres nuits très courtes, le rassemblement du secteur de l’impression pendant deux semaines en juin peut vraiment donner lieu à des moments incroyablement exaltants.

Pour ceux d’entre vous qui n’étaient pas présents, qu’ont pu découvrir les visiteurs de notre stand ? Il y a bien sûr tout d’abord eu la présentation de Benny Landa dans l’amphithéâtre. Muni d’une technologie de pointe et d’une bonne dose d’humour, Benny a expliqué en quoi la nanotechnologie est omniprésente et ajouté qu’elle n’affectera aucun autre secteur autant que l’impression. Des réactions du public dans l’amphithéâtre et lors des démonstrations de produits, il ressort clairement que l’intérêt pour Landa et le procédé Nanography est encore plus marqué aujourd’hui qu’il y a quatre ans.

Outre les cinq incroyables et désormais légendaires présentations quotidiennes de Benny, les visiteurs ont pu assister à des démonstrations en direct des presses Nanographic Printing® industrielles, produisant 13 000 feuilles par heure sur des supports standards. Ils y ont également découvert notre approche environnementale unique du recyclage de l’encre, de l’impression et des emballages, ainsi que des échantillons imprimés sur du papier, du carton et du plastique.

Comment ces échantillons ont-ils été accueillis par le marché ? Avec un positivisme et un intérêt absolument incroyables. Les visiteurs n’ont pas tari d’éloges sur les couleurs éclatantes et les images nettes de nos échantillons.

Crowd watching Landa S10 live demo at Landa stand, drupa 2016

Foule de visiteurs assistant à l’une des 240 démonstrations en direct organisées sur le stand Landa à la drupa 2016

Des imprimeurs à la recherche d’un avenir numérique

J’ai aussi pris conscience que l’attitude à l’égard de l’impression numérique en général avait évolué depuis 2012. Des imprimeurs venaient ainsi nous voir sur notre stand dans une démarche active de recherche d’un avenir numérique – et il ne nous fallait plus les en convaincre. Sans compter que nous avons également été approchés par de nombreuses marques internationales, s’intéressant à la façon dont le procédé Nanography® pourrait aider avec la personnalisation de masse et les promotions produit.

Il semble indéniablement que toutes les pièces du puzzle se mettent en place. L’intérêt et l’enthousiasme du marché se sont traduits par des centaines de réunions commerciales et de nombreuses nouvelles ventes de presses Landa.

Maintenant que le chapitre de la drupa 2016 est clos et que la vie reprend lentement son cours, nous retournons à notre travail quotidien avec un enthousiasme renouvelé face à l’avenir. Qu’en est-il concrètement ?

Les prochains mois s’annoncent passionnants avec la finalisation de nos préparatifs et l’apport des derniers perfectionnements à nos presses bêta avant les premières livraisons en 2017. Nous poursuivrons aussi notre travail avec nos partenaires sur le frontal numérique Landa, intégrant un logiciel de flux de production et équipé de notre technologie Active Quality Management (AQM). Si vous n’avez pas encore entendu parler d’AQM, ce système Landa unique transcende l’inspection en circuit fermé – il examine chaque feuille imprimée à la recherche du moindre écart de qualité et y apporte les corrections nécessaires, le tout sans intervention de l’opérateur. AQM devrait faire figure de précurseur dans l’obtention d’une qualité d’impression aussi élevée que durable.

Avant de conclure, je tiens à rendre hommage à nos clients. Depuis le premier jour, ils constituent nos partenaires dans cet incroyable voyage, avec leurs contributions inestimables qui nous ont aidés à développer et peaufiner notre offre. À la drupa 2016, nous avons été très heureux d’annoncer de nouveaux ajouts à notre clientèle, notamment Quad/Graphics et Cimpress come partenaires stratégiques et colordruck Baiersbronn, Elanders et Imagine! en guise de sites bêta. Nous tenons à remercier chacun des clients Landa !

Sur une note plus personnelle, j’ai quitté la drupa avec un incroyable sentiment de fierté, non seulement pour notre équipe et ce que nous avions accompli, mais aussi pour l’ensemble de notre secteur. L’impression a certes connu son lot de difficultés, mais la drupa 2016 a prouvé plus que jamais que notre secteur est en mesure d’évoluer et de s’adapter. Non seulement nous travaillons avec un bel enthousiasme à asseoir notre position dans le paysage des communications modernes, mais nous l’actualisons pour y ajouter une valeur unique en vue d’une réussite durable.

Nano-news